Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III

10 May

l’homme ne vit pas seulement de pain

Publié par 1foicatholique  - Catégories :  #LA VERITE

« (…) Ce qui est vrai des individus est vrai des peuples. Que l’Esprit de gourmandise, c’est-à-dire de recherche, de délicatesse, d’excès dans les aliments, ou, comme on parle aujourd’hui, l’amour du confortable, s’empare d’une époque : vous verrez s’étendre dans les mêmes proportions l’affaiblissement de l’intelligence, l’abrutissement de l’humanité et l’étiolement de la race.

A cette époque, qui se vantera de ses lumières, ne parlez ni du monde surnaturel, ni de ses lois, ni de ses agents, ni de ses rapports incessants avec le monde inférieur, elle ne vous comprendra pas. Il lui reste juste assez d’intelligence pour apprécier, comme l’animal, ce qu’elle voit de ses yeux et touche de ses mains ; pour diriger une opération mercantile, concevoir une spéculation de bourse,  construire des machines, et juger de la qualité d’un produit. Ses lumières ne vont pas au delà. L’activité humaine, l’industrie et la civilisation se rapporteront au culte des sens.

 

 

La politique elle-même marchera dans cette voie. Au lieu d’être l’art de moraliser les peuples, elle sera l’art de les matérialiser. Que des attaques incessantes ébranlent tous les dogmes, fondements des sociétés et des trônes, elle s’en inquiétera peu. Mais, si elle parvient à mettre l’homme en état de bien manger, de bien boire, de bien digérer et de bien dormir, elle croira avoir accompli toute justice, et proclamera que tout est au mieux dans le meilleur des mondes.

 

 

Politique des éleveurs de bestiaux! qui ne comprend plus que l’homme ne vit pas seulement de pain, et qu’on ne régénère pas un peuple en l’engraissant. Politique des aveugles! qui conduit le monde à une répétition de Ninive avec Sardanapale, de Babylone avec Balthasar, de Rome avec Héliogabale. Mais alors, de l’homme, devenu chair, l’Esprit de Dieu se retirera; et, comme les empires que nous venons de nommer, le monde périra étouffé dans le cloaque de ses mœurs. »

 

Mgr Gaume - « Traité du Saint-Esprit », (Tome 2, p.478)

Commenter cet article

À propos

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III