Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III

06 Mar

Prier et vénérer les saints

Publié par 1foicatholique  - Catégories :  #L' EGLISE CATHOLIQUE, #LA VERITE, #VIE DE SAINTS

 

Les saints ne diminuent pas la gloire de Dieu; au contraire, ils l'augmentent. Ils mettent en évidence
les choses grandioses et extraordinaires que fait Dieu avec ceux qui le servent. Ceux qui sont le plus
proche du roi peuvent obtenir des faveurs qui ne sont pas toujours données à ceux qui sont
davantage éloignés de Lui, comme dans toute autre hiérarchie, famille, entreprise, équipe, etc. C’est
la conception catholique et véritable du Ciel.

Tous les serviteurs du roi possèdent leur propre splendeur. Elle leur a été donnée en raison de leur
place d'honneur dans le palais. Le roi a accordé à tous une partie de sa propre gloire avec Lui, même
si la leur est infiniment plus petite que la sienne. Leur gloire personnelle contribue à la gloire de
tout le palais. La gloire profonde des serviteurs et amis du roi frappent de merveille. 

 

Matthieu 25:31- « Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire avec tous les
saints anges, il s'assiéra sur son trône de gloire. »

 

 

Dieu vient avec et est glorifié par Ses ministres, Ses anges et Ses saints.

 

Jude 1:14 – « Voici que le Seigneur est venu avec ses saintes troupes… »

 

On a établi que la prière aux saints est biblique. En contrepartie de leur grande fidélité au Christ, la
Bible enseigne aussi que les saints sont à imiter et vénérer.

 


1 Corinthiens 4:16 - « [Paul :] Je vous en supplie donc: soyez mes imitateurs. »

 

Pourquoi ?

 


1 Corinthiens 11:1- « Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ. »

 


En vérité, un vrai chrétien ne suit aucun homme. Au contraire, ce verset signifie qu'il vénère les saints
et essaie de les imiter dans leurs prodigieuses vies spirituelles et leur fidélité à l'Evangile

 

 

 

 

Philippiens 3:17- « Soyez tous mes imitateurs, frères et sœurs, et portez les regards sur ceux
qui se conduisent suivant le modèle que vous avez en nous. »

 


C’est pourquoi l'Eglise catholique canonise les saints, et les élève pour notre imitation et vénération.
En fait, la Bible le fait précisément - les distingue en tant qu’exemple - avec les champions de la foi
dans l'Ancien Testament.

 


Jacques 5:10- « Mes frères et sœurs, prenez pour modèles de patience dans la souffrance les
prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur. »

 

La Bible enseigne aussi que même les reliques de ces saints hommes sont vénérées et peuvent être
miraculeuses. D'abord, dans Matthieu 9:20-22, on voit qu'une femme ayant touché le vêtement de
Jésus fut guérie d'une hémorragie. Certes, Jésus était Dieu, et non pas un simple saint. Beaucoup de
non-catholiques diront qu’il est superstitieux ou idolâtre de vénérer les reliques des saints. Mais la
Bible enseigne le contraire. Les linges et les mouchoirs de Paul étaient miraculeux:

 


Actes 19:11-12 - « Dieu faisait des miracles extraordinaires par l’intermédiaire de Paul, au
point qu'on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché
son corps; les maladies les quittaient et les esprits mauvais sortaient [d’eux]. »

 


Paul n’avait pas seulement reçu des pouvoirs miraculeux, mais les mouchoirs et les linges qu’il avait
touché étaient efficaces pour faire des miracles. On voit une chose similaire avec St Pierre. Dans
Actes 9, St Pierre a ressuscité le mort. Dans Actes 5:15, on lit que son ombre était considérée comme
efficace pour soigner et guérir miraculeusement.


Dans l'Ancien Testament, on voit le même enseignement biblique sur les reliques des saints. Dans 2
Rois 2 (4 Rois 2, Vulgate), on voit que le manteau du prophète Elie sépara miraculeusement le fleuve
Jourdain.


2 Rois 2:13-14– « Il ramassa aussi le manteau qu'Elie avait laissé tomber et repartit. Il s'arrêta
sur la rive du Jourdain, prit le manteau qu'Elie avait laissé tomber, en frappa l’eau …
Lorsqu’il frappa l’eau, elle se sépara aussi et il put traverser. »



Un autre exemple d'une relique miraculeuse vient de 2 Rois 13:21 (4 Rois 13:21, Vulgate). On lit que
les os du prophète Elisée étaient si puissants qu'ils ramenèrent un homme à la vie.


2 Rois 13:21 – « On était en train d’enterrer un homme quand on aperçut une de ces troupes,
et on jeta l'homme dans le tombeau d'Elisée. En touchant les ossements d'Elisée, l’homme
reprit vie et se leva sur ses pieds. »

 


Les os des saints sont les reliques les plus couramment utilisées par les catholiques. Loin d'être idolâtres ou superstitieuses, on constate que les reliques catholiques sont enracinées dans
l'enseignement biblique et la pratique.

 

F.P.D

 

 

 

 

Commenter cet article

À propos

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III