Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III

29 Apr

Pourquoi porter le scapulaire ?

Publié par 1foicatholique  - Catégories :  #MARIE, #L' EGLISE CATHOLIQUE

Pourquoi porter le scapulaire ?

Les esprits orgueilleux et mondains trouvent toujours des prétextes pour ne pas porter l’habit de Notre Dame du Mont Carmel. C’est de la superstition, disent certains esprits orgueilleux, comment un vêtement pourrait-il me préserver des flammes de l’enfer ? c’était bon pour les âmes crédules du Moyen Age ; ou encore c’est trop visible, disent les âmes pleines de respect humain, mes amis me poseront des questions ! ou plus fréquemment c’est insupportable, ça me gratte.

Le Scapulaire de Notre Dame est le chef d'œuvre d'amour de la Très Sainte Vierge pour les hommes ; c'est le touchant mystère de sa puissante intervention dans l'application des mérites infinis de son divin Fils. Ce privilège d'être préservé de l'Enfer, en portant un petit morceau d'étoffe sur soi, pourrait nous laisser croire que c'est gagner le ciel à bien peu de frais. Il y a eu dans l'Eglise toute une querelle : est ce que la promesse de la Sainte Vierge s'applique à celui qui meurt revêtu du Scapulaire, ou est-ce qu'il faut le porter pieusement ? c'est-à-dire : si quelqu'un portait le Scapulaire et mourait en pécheur, serait-il délivré de l'Enfer ? Il est évident que le Scapulaire n'est pas un talisman, le Scapulaire reste un Sacramental, un objet béni qui est porteur de grâce dans la mesure des dispositions de l'âme. Cependant le bienheureux Claude de la Colombière dit que la promesse que fait Marie de protéger les confrères du Scapulaire ne renferme aucune condition ; la sainte Vierge s'est engagée à ne point souffrir qu'ils soient éternellement malheureux, c'est-à-dire qu'Elle leur donne toutes les assurances de salut que l'on peut avoir en cette vie.

Mais enfin, est-ce que le pécheur, qui veut mourir en pécheur, mourra revêtu de son scapulaire ? Vous y mourrez, répond le Bienheureux : car Dieu même, dit Saint Augustin, ne peut forcer une volonté mauvaise et déterminée à se perdre. Oui, vous mourrez dans l'impénitence, vous mourrez dans votre péché, mais vous ne mourrez pas avec votre scapulaire. Si Marie ne peut vous retirer de vos désordres, elle trouvera bien moyen de vous arracher sa livrée : vous-même, oui vous-même vous vous dépouillerez de ce saint habit plutôt que d'y mourir en réprouvé.

Le Scapulaire est donc une protection contre le plus grand danger qui nous menace, celui de perdre notre âme, mais il est surtout une appartenance. L'homme a toujours chargé le vêtement d'une signification symbolique, le vêtement a toujours été un langage, (les ornements sacerdotaux, les vêtements des fonctionnaires publics), le vêtement veut dire quelque chose. Le scapulaire, disait Pie XII, est une sorte d'habit marial, nous sommes, par ce petit scapulaire que nous portons, les familiers de Notre Dame et il le rappelait à propos des apparitions de Fatima : Notre Dame de Fatima nous a demandé de nous consacrer à son Cœur Immaculé. Et le signe de cette consécration, c'est le Scapulaire.

Bien présomptueuse serait l’âme qui voudrait faire son salut sans prier le chapelet et sans se mettre sous la protection de notre Mère du ciel.

ABBÉ JEAN MARIE SALAÜN

Commenter cet article

À propos

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III