Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III

26 Jan

St Polycarpe, évêque et martyr (Fêté le 26 Janvier)

Publié par 1foicatholique  - Catégories :  #L' EGLISE CATHOLIQUE

St Polycarpe, évêque et martyr (Fêté le 26 Janvier)

Né aux alentours de 70, saint Polycarpe, disciple de saint Jean, fut nommé par lui évêque de Smyrne, en Asie Mineure. Il fut l'ami de saint Ignace d'Antioche, le maître de sainte Irénée. Dans une lettre qu'il écrit aux Philippiens, il cite la première épître de son maître, pour revendiquer comme lui, contre les hérétiques de son temps, la réalité de la chair du Christ en même temps que sa divinité:

« Quiconque ne confesse pas que le Christ, Fils de Dieu, est venu dans la chair est un antéchrist ».

Condamné au bûcher en 156, à l'âge de 86 ans, Polycarpe accepta le martyre d'une âme allègre et paisible. Le récit de son arrestation et de son supplice nous dit son calme admirable et la vénération dont les chrétiens de Smyrne entouraient leur vieil évêque; c'est une des plus belles pages que nous ait laissées l'Antiquité chrétienne.

Dans une lettre envoyée par les chrétiens de Smyrne aux autres communautés, il est écrit qu'au proconsul qui le pressait de maudire le Christ, il répondit : « Il y a quatre-vingt-six ans que je le sers, il ne m'a jamais fait de mal, comment pourrais-je blasphémer mon Roi et mon Sauveur? » Attaché sur un bûcher, il remerciait Dieu de l'avoir jugé digne de participer à la Passion du Christ. On ne pouvait faire meilleur choix, comme épître de la messe de saint Polycarpe, que le beau passage où saint Jean, son maître, rappelant l'amour du Christ, fait du don de sa vie la marque distinctive des vrais disciples du Sauveur.

"Frères bien-aimés, celui qui ne pratique pas la justice ne vient pas de Dieu; de même, celui qui n'aime pas son frère.
Car le message que vous avez entendu dès le commencement, c'est que nous nous aimions les uns les autres ; non point comme Caïn, qui était du malin et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il ? Parce que ses oeuvres étaient mauvaises, tandis que celles de son frère étaient justes.
Ne vous étonnez pas, mes frères, si le monde vous hait.
Nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères. Celui. qui n'aime pas demeure dans la mort.
Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu'aucun meurtrier n'a la vie éternelle demeurant en lui.
A ceci nous avons connu l'amour, c'est que Lui a donné sa vie pour nous. Nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères."

Première lettre de saint Jean 3,10-16.

St Polycarpe, évêque et martyr (Fêté le 26 Janvier)
Commenter cet article

À propos

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III