Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III

12 Jan

Saint Padre Pio : « Écoutez votre ange gardien »

Publié par 1foicatholique  - Catégories :  #DEVOTIONS

Saint Padre Pio : « Écoutez votre ange gardien »

Dans la vie du Padre Pio, les rencontres avec les anges étaient fréquentes et il les connaissait très bien. Pour lui, il s’agissait d’une réalité très concrète. Padre Pio vouait tout particulièrement une grande dévotion à son ange gardien, le "petit compagnon de mon enfance" comme il le qualifiait. Dans une lettre du 15 juillet 1913, adressée à l’une de ses filles spirituelles, Annita, il lui prodigue (et à nous aussi) de précieux conseils sur notre relation avec notre ange gardien, sur les locutions intérieures et la prière.

Chère fille de Jésus,

Que ton cœur soit toujours le Temple de la Très Sainte Trinité, que Jésus augmente dans ton âme le feu de son amour et qu’Il te sourit toujours, comme à toutes les âmes qu’Il aime. Que le sourire de Marie Très Sainte t’accompagne dans tous les événements de ta vie, et qu’elle comble abondamment l’absence de ta mère terrestre.

Que ton bon ange gardien veille toujours sur toi, qu’il te conduise sur les durs sentiers de la vie. Qu’il te garde toujours dans la grâce de Jésus, qu’il te soutienne de ses mains, afin que ton pied ne heurte les pierres. Qu’il te protège sous ses ailes contre tous les pièges du monde, du démon et de la chair. Aie une grande dévotion, Annita, envers cet ange si bon et si bienveillant. Quelle consolation de savoir que près de nous se trouve un esprit qui, du berceau à la tombe, ne nous quitte jamais un instant, pas même lorsque nous osons pécher ! Cet esprit céleste nous guide, nous protège comme un ami, comme un frère. Mais il est tout aussi consolant de savoir que cet ange prie incessamment pour nous, qu’il offre à Dieu toutes les bonnes œuvres que nous accomplissons, nos pensées et nos désirs lorsqu’ils sont purs.

Pour l’amour de Dieu, n’oublie jamais ce compagnon invisible, toujours prêt à nous écouter et prompt à nous consoler. Ô délicieuse intimité ! Ô délicieuse compagnie ! Si seulement nous savions le comprendre ! Aie-le toujours devant les yeux de l’esprit. Rappelle-toi souvent la présence de cet ange, remercie-le, prie-le, tiens-lui toujours bonne compagnie. Ouvre-toi à lui et confie-lui ta souffrance. Aie sans cesse la crainte d’offenser la pureté de son regard. Sache ceci et fixe-le bien dans ton esprit, il est si délicat, si sensible. Adresse-toi à lui dans les heures de suprême angoisse et tu feras l’expérience de son aide bénéfique. Ne dis jamais que tu es seule pour soutenir la lutte contre tes ennemis. Ne dis jamais que tu n’as personne à qui t’ouvrir et te confier. Ce serait un grave tort que tu ferais à ce messager céleste.

Saint Padre Pio : « Écoutez votre ange gardien »
Commenter cet article

Hugo 01/05/2016 00:24

Je ne vois cela nul part dans la parole de Dieu. Pouvez-vous donner des exemples dans la bible SVP. Merci beaucoup. Que notre créateur vous bénisse et vous accorde sa grâce.

1foicatholique 29/06/2016 21:29

A travers la Bible, on voit que Dieu utilise Ses anges:
1 Chroniques 21 :18 (1 Paralipomènes 21:18, Vulgate)- « L'ange de l'Eternel ordonna à Gad de parler à David… »
2 Rois 1:3 (4 Rois 1:3, Vulgate)- « Mais l'ange de l'Eternel dit à Elie … Lève-toi, monte à la rencontre des messagers … et dis-leur… »
Actes 8:26- « Un ange du Seigneur s'adressa à Philippe en disant: Lève-toi et va en direction du sud…»
Nombres 20:16 - « Nous avons crié à l'Eternel et il nous a entendus. Il a envoyé un ange… »
Isaïe 37: 15, 20, 36– « Il lui adressa cette prière … Eternel, notre Dieu, délivre-nous de Sanchérib … L'ange de l'Eternel sortit et frappa 185'000 hommes dans le camp des Assyriens. »
1 Corinthiens 11:10 - « Voilà pourquoi, à cause des anges, la femme doit porter sur la tête une marque d'autorité. »
Dieu répond aux prières en envoyant Ses anges. C'est clair.

À propos

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III