Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III

16 Dec

Histoire et signification du sapin de Noël

Publié par 1foicatholique  - Catégories :  #LA VERITE

Mon beau sapin, roi des forêts, que j’aime ta verdure ! (…) Toi que Noël planta chez nous au saint anniversaire. » Air populaire allemand. Ce chant que tout le monde connaît, et que nous allons entendre au moins une fois pendant les fêtes, est un chant protestant. En effet, le sapin de Noël, que chaque famille (athée ou croyante) installe dans son salon et décore de guirlandes colorées et de jolies boules, est un symbole de la réforme protestante du 16e siècle. a l'époque, Le sapin de Noël pour les catholiques est considéré comme un symbole profane, une pratique franc-maçonne.

Histoire et signification du sapin de Noël

Martin Luther (1483-1546) aurait eu le premier l’idée de le décorer de bougies. Pour se rappeler que le Christ est la lumière du monde. De même, l’étoile au sommet du sapin évoque l’étoile de Bethléem qui guida les rois mages jusqu’à l’enfant Jésus.

Cette coutume a donc pris racine.
En Allemagne, des familles soient pauvres ou riches ont décoré leur sapin avec des fruits, des sucreries et des fleurs en papier (les fleurs rouges était symbole de la connaissance et les blanches de la pureté). L’industrie des décorations de Noël a pris son envol à cette époq
ue.

Et selon la coutume, le premier sapin de Noël fut élevé à Strasbourg en Alsace en 1521. En fait, le sapin de Noël fut choisi comme symbole protestant de la naissance du Christ pour lutter contre les représentations des crèches catholiques. Malgré cette guerre des symboles, le sapin de Noël fut très vite adopté en France. En revanche, les pays catholiques comme l’Italie et l’Espagne n’ont adopté le sapin qu’au 20e siècle. A l’époque, l’église catholique considérait l’arbre de Noël comme une pratique païenne et franc-maçonne. Et ce fut le cas jusqu’au milieu du XXe siècle.

Au début du XVIIe siècle, le Royaume-Uni, a importé cette tradition de l’Allemagne. Le London News a publié ainsi l’image de la reine Victoria et de son mari, Albert accompagnés de leurs enfants à côté d’un sapin de Noël tout décoré dans le château de Windsor au Noël de 1846.
Cette tradition s’est propagée sur toute l’Europe et est arrivée aux États-Unis pendant la Guerre d’Indépendance. Ceci grâce aux soldats allemands. Malgré la divergence entre Américains et Allemands, la Maison Blanche a été décorée d’un sapin de Noël en 18
56.


Histoire et signification du sapin de Noël

Mais l’histoire du sapin remonte à beaucoup plus loin ! Avant d’être un symbole protestant, le sapin faisait parti des cultes païens des romains. Un grand conifère était installé dans les temples pour fêter le solstice d’hiver. Cet arbre était un symbole de vie dans le froid de l’hiver, les romains lui conféraient des pouvoirs magiques. Car les conifères résistent au froid et conservent leur parure.

Aujourd'hui, on se réunit autour du sapin de Noël avec les enfants et un "Père Noël". Actuellement aussi les villes installent des sapins de Noël sur une place devant une mairie ou une église. Elles décorent ces sapins de Noël pour créer une ambiance festive. C’est un élément de l’illumination urbaine de la Nativité...

Commenter cet article

À propos

C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre Félix III